Mercredi 4 février

  • 9h-11h, 105 bd Raspail, amphithéâtre, Philippe Bataille, (titre non communiqué).
  • 15h-17h, 105 bd Raspail, amphithéâtre, Marcel Gauchet, "La redéfinition du savoir sous le néo-libéralisme".
  • 11h-13h, 105 bd Raspail, salle 1, Didier Fassin, Christian Topalov, Robert Descimon, Elie Haddad, "La recherche: évaluation ou notation?"
  • 18h-20h, 54, Bd Raspail, salle 215, Yannis Tsiomis, "Y a-t-il des comparaisons entre les événement récents et la crise de l'enseignement en Grèce et celle en France?"

Jeudi 5 février

  • 9h-11h, 105 bd Raspail, amphithéâtre, Cecile Van de Velde, "A la croisée des chemins. Devenir enseignant-chercheur en France".
  • 9h-11h, 105 bd Raspail, salle 5, Franziska Heimburger: "Le financement de la recherche et de l'enseignement supérieur en histoire en France et en Allemagne".
  • 10h-12h, Maison de la Recherche, Toulouse, salle D431, Agnès Fine, avec Jean-Pierre Albert, "La situation de la recherche et de l'enseignement supérieur en France et les réformes gouvernementales".
  • 11h-13h, 105, bd Raspail, salle 3, Simona Cerutti, avec Roser Cussò, maître de conférences à l'université Paris 8, "Les modalités d’évaluation de la recherche".
  • 13h-15h, 105 bd Raspail, salle 7, Michel Agier, avec Jean-Paul Colleyn et Jean Jamin, "La Grande Casse. (1) A propos du démantèlement de la Recherche, mais aussi de la Santé publique, de l'Action culturelle..." avec la participation de Emmanuelle Cosse (journaliste, ex-présidente d'ActUp) et de Jean-François Perrier (Théâtre des Amandiers).
  • 17h-19h, 54 bd Raspail, salle 505, Simona Cerutti, Isabelle Grangaud, Isik Tamdogan, "Les transformations du CNRS".
  • 17h-19h , 54, Bd Raspail, salle 507, Christine Castelain-Meunier, "La situation de la recherche et de l'enseignement supérieur en France et les réformes gouvernementales: le CNRS et les attentes en matière d'enseignement, de recherche, d'emplois des étudiants en sciences humaines".
  • 17h-19h, 54 bd Raspail, salle 215, Saskia Cousin, "Le rapport Descamps (février 2008). La création d'un pôle d'excellence autour de la formation, la recherche et l'innovation dans le tourisme. Un avant-gout du pire?".
  • 17h30-19h30, INHA, 2 rue Vivienne, salle Walter Benjamin, André Gunthert, "Evaluer, c'est la santé! Le benchmarking et l'espace européen de la recherche", avec la participation d'Isabelle Bruno (université Lille 2, auteur de À vos marques®, prêts… cherchez ! La stratégie européenne de Lisbonne, vers un marché de la recherche, Éditions du Croquant, 2008).
  • 10h-18h, 96 bd Raspail, Salle D. Lombard, Journée d’information et de débats «Etre doctorant-e en SHS» (tous les séminaires de "Changeons le programme" se termineront une demi-heure avant la fin pour permettre à tous les étudiants de participer à cette journée).

Vendredi 6 février

  • 9h-11h, 54 Bd Raspail, salle 524, Robert Descimon, Elie Haddad avec Christian Topalov, "Bibliométrie et évaluation dans les sciences d’aujourd’hui".
  • 11h-13h, 105 bd Raspail, salle 7, Francis Chateauraynaud et Jean-Michel Fourniau, "Mésentente et surdité politique: formes d'incommunicabilité et discordes idéologiques" Intervention de Gregory Corroyer (Paris III).
  • 11h -13h, 105 bd Raspail, salle 11, Jean-Paul Gaudillière, "Recherche, réformes néo-libérales et innovation: tirer parti de l'exemple des sciences de la vie".
  • 11h-13h, Faculté des Sciences Humaines et Sociales, bât. Jacob, J202, Université Paris Descartes, 45, rue des saints-Pères, Erwan Dianteill, 1) "Les raisons de la grève des enseignants chercheurs", 2) débat sur le forum social mondial de Belem, avec Michael Löwy.
  • 15h-18h, 105 bd Raspail, amphithéâtre, Luc Boltanski, Eve Chiapello, Bruno Karsenti, Cyril Lemieux, "Le rôle de l'évaluation dans les nouvelles formes de domination gestionnaire".
  • 15h30-17h30, 105 bd Raspail, salle 7, équipe du CERCEC, "Enseignement supérieur et politique dans les pays ex-soviétiques".
  • 17h-19h, 105 bd Raspail, salle 6, Sylvie Tissot, Susanna Magri, Isabelle Coutant et Yasmine Siblot, "6 heures de cours par semaine, 3 mois de vacances par an? Retour sur quelques idées reçues concernant le travail de chercheur et d'enseignant-chercheur".

Edit. En première semaine, "Changeons le programme" a proposé 30 séminaires, animés par 50 enseignants-chercheurs. Le programme de la deuxième semaine est affiché ici.