Dans une lettre adressée à Nicolas Sarkozy datée du 5 janvier 2009, l'équipe nouvellement élue de la CPU enfonce les clous sur lesquels plusieurs d'entre nous tapaient depuis déjà plusieurs mois: les universités sont au bord de l'explosion. Ce qui n'est pas nouveau. Ce qui est nouveau, c'est que cette fois ce ne sont pas (uniquement) les étudiants mais bien les personnels qui sont à deux doigts d'entrer en résistance, de passer de la colère à la révolte. Il faut bien reconnaître que dans le milieu éducatif, de la maternelle au supérieur, les coups de boutoir gouvernementaux ne manquent pas. Mais il faut aussi reconnaître que les universités vont se coltiner quelques coups assez emblématiques: statut des personnels, casse des concours de recrutement des enseignants du secondaire, vraie-fausse autonomie, remise en cause de la laïcité... et puis bien sûr les fondamentaux du Prince: calendrier intenable et incohérent, multiplication des fronts de conflit, bref, la routine.

Par Olivier Ertzscheid, Affordance.info, 08/01/2008.
Lire la suite...