image Le 19 décembre dernier, le photographe Mike Johnston épinglait sur The Online Photographer une composition lourdement photoshoppée signée Annie Leibowitz pour le calendrier Lavazza 2009, et la qualifiait de "pire photo de tous les temps" ("The Worst Photograph Ever Made", signalé par Mots d'images).

Aujourd'hui, la suite: Mike publie sur son blog un commentaire d'un "retoucheur anonyme", dont voici la traduction ci-dessous.


J'ai travaillé sur au moins trois images pour Mme Leibowitz depuis le début de ce siècle, toutes des couvertures pour Vanity Fair. Pour ce que je peux en dire, si c'est un honneur de travailler sur l'oeuvre d'un photographe aussi renommé, c'est aussi le pire cauchemar de tous les temps.

Sur des images comme celle du calendrier Lavazza, on vous fournit habituellement des douzaines de clichés des diverses parties de l'image, et dans tous les cas sur lesquels j'ai travaillé, les modèles sont elles aussi en pièces détachées qu'il s'agit de Frankensteiner ensemble. Vous penserez que si quelqu'un vous présente ce type de montage, toutes ses parties ont été exécutées de main de maître, avec chaque détail réalisé à la perfection, prenant en compte les différents paramètres de lumière, mise au point, parallaxe, etc. Pas du tout.

Lire la suite...