Frédéric Lefebvre est ce porte-parole de l'UMP, qui, pour garantir un futur maroquin, a décidé de faire passer Nadine Morano pour la fée Clochette. Dans une charge qui pousse à son terme le délire gouvernemental à propos du web, le démagogue décrit internet comme un «refuge» de «trafiquants d’armes, de médicaments ou d’objets volés», un «nid» pour les «proxénètes (...), les psychopathes, les violeurs, les racistes et les voleurs.»

En attendant le Frédéric Remix, qui ne saurait tarder (Edit: ne pas manquer: "Le best of de Frédéric Lefebvre"), dédions au député quelques vidéos musicales pour alimenter les cauchemars de sa résistible ascension.

Lire la suite...