La direction du département SHS élaborait jusqu'à aujourd’hui le projet de création d’un institut national des SHS, en concertation avec la communauté. Cette création est un enjeu stratégique majeur pour les SHS et, au-delà, pour le CNRS tout entier. Décapiter la direction SHS en ce moment revient à briser ce processus et fait courir un risque majeur non seulement à ce domaine scientifique, mais également à l’établissement lui-même.

Nous sommes scandalisés par le procédé, intervenant au matin même du début de la concertation avec la communauté.

Nous demandons que la Direction actuelle du Département SHS soit maintenue dans ses fonctions de façon à conduire le processus de création de l’Institut jusqu’à son terme et dans la concertation, comme cela avait été engagé.

Dionigi Albera (dir. UMR 6591), Ghislaine Alleaume (dir. UMR 6568), Henri Amouric (dir. UMR 6572), Sydney Aufrère (dir. UMR 6125), Michel Berthelot (dir. adj. UMR 694), Philippe Blache (dir. UMR 6057), Didier Binder (dir. UMR 6130), Jean Boutier (dir. UMR 8562), Marin Dacos (dir. UMR UPS 3096), Laurent Dousset (dir. UMR 6574), Jean-Marie Guillon (dir. UMR 6570), Xavier Lafon (dir UMR3155), Pierre Livet (dir. UMR 6059), Françoise Douaire-Marsaudon (CSD SHS), Marie-Antoinette Maupertuis (dir. UMR 6240), Brigitte Marin (dir. adj. USR 3125), Ariel Mendez (dir. UMR 6123), Bernard Morel (dir. UMR USR 3125), Joseph Pini (UMR 6201), Louise Pichard-Bertaux (rep. dir UMS 1885), François Robinne (dir. UMR 6571), Mehdi Rostane (dir. UMR 6201), Tobias Scheer (dir. UMR 6039), Serge Tcherkezoff (dir. UMR 6574), Christine Voiron (dir. UMR 6012), Jean-Benoît Zimmermann (dir. UMR 6579).

Lire aussi sur ce blog: