image En France, les Guignols de l'info croient que Chirac est toujours président, les intellectuels pensent qu'Alain Finkielkraut est spécialiste d'internet, et le journal Le Monde vient de découvrir que Facebook n'est pas une agence de presse. Aux Etats-Unis, le 16 décembre dernier, un épisode des Simpsons a rendu hommage à la vidéo culte de Noah Kalina, déjà présentée sur ce blog.

Parodiant l'accélération temporelle d'"Everyday", le 9e épisode de la 19e saison du célèbre dessin animé présente un hilarant condensé de la vie de Homer Simpson. Souffrant d’une perte de mémoire, Homer se croit coupable d’avoir frappé sa femme et veut retrouver la mémoire à l’aide d’une machine à remonter dans le temps pour connaître la vérité. Devant l'insuccès de cette technologie, il décide de recourir à la bonne vieille méthode pour mettre fin à sa culpabilité: le suicide. Sautant d’un pont, le personnage perçoit un flash-back, calqué sur les principes d'"Everyday" et qui reprend la musique originale de Carly Comando. La séquence se termine sur une image du site de YouTube avec le titre "Homer se prend en photo pendant 39 ans".

Cette citation d'un fleuron du web 2.0 par un des principaux carrefours d'audience de la télévision traduit l'intégration du nouveau médium au sein de la culture populaire de la société américaine. A son tour copié sur Youtube, l'extrait y a rapidement suscité un nouveau buzz, agrémenté de variations et remixes, qui sont autant de manières de contourner la protection des copyrights.