Plus que jamais, les images envahissent notre quotidien et il existe désormais une réelle demande d’analyse et de décryptage de ces images dans notre société. Signe des temps, les programmes scolaires mettent l’accent sur ce média: les textes officiels indiquent ainsi qu’en classe de seconde, "la lecture s’applique aussi à l’étude de l'image. On utilisera des images fixes et mobiles, pour s’attacher à dégager les spécificités du discours de l’image et mettre en relation le langage verbal et le langage visuel" (Bulletin officiel du 7 novembre 2002). Cette discussion argumentée autour de l’image est également mise en avant comme un moyen de développer l’esprit critique. Créé il y a deux ans, le Laboratoire d’histoire visuelle contemporaine (Lhivic), dirigé, au sein de l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS) par André Gunthert, historien, s’inscrit dans cette volonté de susciter un regard critique sur les images.

Par Sophie Blitman, Banque des savoirs, 26/12/2007.
Lire la suite...