Buzz garanti pour la version en ligne de la vidéo d'Ingrid Bétancourt, annoncée comme enregistrée le 24 octobre, diffusée ce matin par le gouvernement colombien et accueillie avec satisfaction par l'Elysée. Premier webmédia français à en commenter les images, De Source Sûre semble douter de la véracité de la "preuve de vie": “Les otages américains parlent et bougent alors qu'Ingrid Betancourt reste fixe (il semble qu'elle remue faiblement la tête au début, mais cela pourrait être un mouvement de caméra). Le visage amaigri et triste, la Franco-colombienne semble enchaînée par une main et reste tête baissée. Alors, photo filmée ou véritable preuve?”

Malgré la mauvaise qualité des images, on distingue nettement un mouvement de tête au début de l'enregistrement, puis un mouvement tournant de la caméra, enfin plusieurs clignements d'yeux en fin de séquence, éléments qui militent en faveur de l'enregistrement vidéo, même si l'immobilité de la prisonnière, pendant près d'une minute, est troublante. D'autres photographies de la même scène semblent en confirmer la véracité.