La première partie du colloque, Cartier-Bresson et l’Histoire, organisée au Centre international de Cerisy-la-Salle, se concentrera sur le rapport entretenu par H. C.-B. aux faits sociopolitiques et aux acteurs de l’histoire. Henri Cartier-Bresson est proche de la figure de "l’intellectuel", mais sans jamais, malgré ses engagements nombreux, s’y conformer vraiment. Sa situation, plus complexe, mérite analyse, de même que le rôle joué par la figure de Cartier-Bresson dans les débats théoriques ayant marqué l’histoire, plus singulière, de la réflexion sur la photographie.

La seconde partie du colloque, intitulée Revoir Cartier-Bresson, qui se tiendra au musée du Petit Palais, déclinera les questions d’élaboration, de diffusion et de réception de l’œuvre sous ces différents aspects: les livres (rôle de l’édition, des expositions); les revues et magazines; la présence du cinéma et du dessin les tirages et le choix des images, leur conservation, enfin leur réception envisagée dans son évolution et sous l’angle de sa fortune artistique et critique.

Quoique les deux manifestations soient liées et leurs participants invités à prendre part à l’une et l’autre, le présent appel à proposition ne concerne que le colloque de Cerisy-la-Salle.

Le comité organisateur invite à faire parvenir les propositions de communication sur Cartier-Bresson et l’Histoire sous la forme d’un résumé d’une vingtaine de lignes. Le colloque de Cerisy-la-Salle sera plus particulièrement orienté en direction des engagements ou implications d’Henri Cartier-Bresson, de la dimension politique de son œuvre, de sa signification en termes d’histoire culturelle. Les communications se dérouleront selon deux formats, la conférence ou la table ronde autour de thèmes qui seront précisés ultérieurement.

Les propositions sont à faire parvenir à Anne.Cartier-Bresson(à)paris.fr ou bien à jean-pierre.montier(à)uhb.fr avant le 30 novembre 2007.