Actualités de la Recherche en histoire visuelle

 

Desperate Housewives, 2e saison en clair

image Chère maman, je sais que tu ne viens pas souvent sur ce blog. J'espère que tu y passeras avant demain. N'oublie pas: c'est jeudi soir sur M6 que reprend ta série préférée, tu sais, celle au titre imprononçable, Desperate Housewives, le plus proustien des feuilletons télé (deuxième saison inédite en clair). Est-ce que Zack va descendre Mike? Découvrira-t-on le crime de George, le pharmacien amoureux de Bree? Gabrielle va-t-elle quitter Carlos? Quel secret cachent les nouveaux voisins? (Attention, quand je dis "secret", rien à voir avec TF1, là, c'est du costaud!) Surtout, ne lis pas l'article de Wikipédia, si tu ne veux pas connaître la fin avant la fin. On s'appelle après.

Les mercredis du film ethnographique au musée de l'Homme

Projections-Débats: "L'Autre et le sacré" (7e partie)

Filmer la transe, c'est aborder le domaine singulier des dieux irascibles et généreux, prévenait Jean Rouch, pionnier de l'anthropologie visuelle. Le dialogue avec les dieux étant l'essence même des rituels de possession. Entrer dans un film, disait-il en tournant Tourou et Bitti, «c'est plonger dans la réalité, y être à la fois présent et invisible»... La caméra devient alors un objet du rituel et le cinéaste-ethnographe, un acteur participant à la cérémonie. Fort de cet enseignement, ce programme d'œuvres documentaires nous ouvre de nouveau les pistes du sacré, où fourmillent toutes sortes de divinités et d'esprits malins. Partout où ils sont invoqués, les djinn peuvent être tenus pour responsables de maladies ou de troubles qu'ils provoquent en prenant possession des corps, signale Gilbert Rouget, l'auteur de La Musique et la Transe chez Gallimard. Ainsi, Kusum, une jeune possédée du film de Jouko Aaltonen, entame-t-elle un parcours de guérison à New Delhi, cité des djinn. Au fil des séances, les images rassemblées dans ce cycle 2007 offrent la possibilité d'observer la relation à l'invisible. La transe – écho fertile des sociétés en ébullition mythologique – nous donne à voir la diversité du phénomène religieux. Projections-débats en présence des auteurs des films présentés.

Musée de l'Homme, Palais de Chaillot, place du Trocadéro, 75116 Paris.
Salle de cinéma Jean Rouch, 1er étage, entrée libre.

Lire la suite...