Actualités de la Recherche en histoire visuelle

 

Le feuilleton Camille

image Attention OVNI. Le 29 mars dernier, parmi les diverses productions à caractère politique indexées par le Vidéomètre, je découvre en première place une vidéo inconnue, sous le titre énigmatique d'"Episode 09". Quelle mention, quel forum, quel buzz lui a fait atteindre ce jour-là le score inhabituel de 9.404 vues? Est-ce la sélection sur la page streaming de Neuf Télécom? Toujours est-il que les autres épisodes de la série restent situés à un étiage beaucoup plus bas, de quelques centaines de vues seulement. C'est regrettable, car il s'agit probablement du projet documentaire le plus original et le plus réussi de la campagne présidentielle.

Réalisateur et scénariste pour le cinéma et la télévision, Samuel Tasinaje met en ligne chaque jour depuis le 5 mars dernier, sous le titre "Camille dans l'isoloir", une nouvelle interview de sa voisine, mamie presque centenaire à la langue bien pendue, qu'il interroge sur ses opinions politiques et ses impressions de campagne. Servi par un montage ultra-cut, plan serré, encadrement façon poste de télé des années 1950, chaque épisode propose deux à trois minutes d'une mitraille de commentaires, à l'énonciation souvent hilarante, sur fond de tic-tac. Alternant les jugements à l'emporte-pièce, les réflexions de bon sens ou l'observation de son entourage, la tonique Camille a un avis sur tout, et il est loin d'être bête. A ce jour, 22 épisodes ont été mis en ligne. Dès le premier, on comprend que Camille préfère de beaucoup Sarkozy, voire Le Pen, à Ségolène (“Elle fait paysanne; elle est commune, quoi…”). Bayrou la laisse sceptique. Mais voilà, le projet de Tasinaje ne s'arrête pas à l'observation d'un drôle de spécimen humain. L'outil vidéo devient un exercice actif – c'est là que le feuilleton prend tout son sens. Comme il l'explique sur son blog:

Lire la suite...

"Sarkozy colère France 3": un début d'explication

Entre le 2 avril 2007 et le 3 avril 2007, la vidéo “Sarkozy colère France 3 le 28.3.07″affole le compteur du Vidéomètre, en atteignant plus de 40.000 vues sur une journée et une part d’audience de plus de 12%. Une augmentation de plus de 547%, une progression jamais vue depuis la création de cet outil. Cet ordre de grandeur d’audience journalière, s’il se maintient, peut nous permettre dec omprendre des audiences cumulées de plus de 100.000 vues sur un nombre de jours réduit. Quels sont les éléments qui expliquent cette progression?

Lire la suite...