Est-ce le début de la fin du format 72 ppi? (ppi = pixels per inch; parfois incorrectement appelé "dpi", pour dots per inch, qui mesure une résolution d'impression; en français: "ppp" = points par pouce.) La fin du standard de résolution des écrans d'ordinateur depuis le lancement en 1987 par IMB du VGA, celui qui vous permet d'afficher et de lire ce texte? Un article du New York Times par David Pogue, qui décrit soigneusement le nouvel iPhone d'Apple, annonce que son interface principale, soit un écran tactile de 320 x 480 pixels (3,5"), adopte une résolution plus de deux fois plus fine, de 160 ppp. Ce choix original qui améliore considérablement la vision des films et autres contenus graphiques sur un écran de poche est à mettre en relation avec une prise de brevet qui avait attiré l'attention des spécialistes. Le futur MacOSX ("Leopard") devrait en effet intégrer la possibilité de piloter un écran indépendamment de sa résolution graphique réelle. Selon MacsimumNews, qui reprend un commentaire du site des développeurs d'Apple: The old assumption that displays are 72 ppi has been rendered obsolete by advances in display technology. Macs now ship with displays that sport displays with native resolutions of 100 ppi or better. Furthermore, the number of pixels per inch will continue to increase dramatically over the next few years. This will make displays crisper and smoother, but it also means that interfaces that are pixel-based will shrink to the point of being unusable. The solution is to remove the 72 ppi assumption that has been the norm.