Ce principe a pour avantage de respecter une autre caractéristique essentielle des blogs: la possibilité pour le lecteur de répondre par un commentaire. On admettra que ce dialogue devient hasardeux dans le cas de citations intégrales non signalées. Ces emprunts ignorent aussi que la signification d'un texte peut varier sensiblement en fonction de son contexte d'énonciation. Il suffit pour le vérifier de comparer les commentaires suscités sur les blogs plagiaires avec ceux qui sont accueillis ici. Toutefois, on notera avec intérêt que la duplication des textes semble entraîner, dans quelques cas, la répétition des mêmes commentaires par leurs auteurs. Cette pratique inattendue suggère qu'un effort de rédaction, peut-être inhabituel, doit être maximisé, ou bien que le commentateur, comme dans les jeux à gratter, souhaite se ménager la chance d'une réponse supplémentaire. Sur Indymedia, c'est peine perdue, car il y a longtemps que la violence du ton y rend toute discussion impossible.

Lire aussi sur ce blog: