image L'EHESS est-elle devenue l'épicentre parisien de la contestation étudiante? Les journaux télévisés de TF1 et FR3, hier soir, Libération, ce matin, ont rendu compte de l'occupation du 105, bd Raspail, qui dure depuis lundi. Malheureusement, ainsi qu'a pu le constater hier le groupe d'enseignants venus pour reprendre prossession des locaux, l'occupation n'est plus sous le contrôle des étudiants de l'EHESS à l'origine de la mobilisation. Dès 19h, les représentants de l'Ecole quittaient à nouveau les lieux, désormais aux mains d'un groupe organisé de militants, qui entendent faire du bâtiment le quartier général de la contestation anti-gouvernementale. Ce matin, le blog Samizdat.net appelle étudiants, travailleurs et chômeurs à rejoindre l’occupation avec sacs de couchage, à manger, à boire, et de quoi mettre un peu de musique pour faire la fête.

Lire la suite...