image La chaîne australienne SBS a diffusé le 15 février, dans le cadre de son émission d'informations "Dateline", une séquence de 13 minutes dans laquelle apparaissent une soixantaine de photographies ou d'extraits vidéos inédits témoignant des tortures de la prison d'Abou Ghraib (copies de la séquence sur Boing Boing) - entretemps authentifiées par le Pentagone. Insérées dans une longue interview de l'avocate Amrit Singh, porte-parole de l'ACLU (American Civil Liberties Union), association de défense des droits civils, ces images sont issues du même contexte que celles publiées en avril-mai 2004, relatives à des actes commis fin 2003, tous condamnés par les tribunaux américains. Elles sont toutefois beaucoup plus brutales que les photographies diffusées jusqu'alors. Blessures sanguinolentes en gros plan, actes sexuels forcés, coups et exactions: en comparaison du corpus initial, celui-ci témoigne de façon infiniment plus explicite des souffrances des prisonniers, dont les visages sont montrés avec insistance.

Lire la suite...