Programme

  • 9h00: Ouverture, par Marie-Madeleine Fragonard, directrice de l’École doctorale, et d’Alain Viala (GRIHL).
  • 9h30: Introduction, par Alain Cantillon (Université Paris III-Sorbonne Nouvelle/GRIHL).

Théâtralités
Sous la présidence de Sophie Houdard (Université Paris III-Sorbonne Nouvelle/CERCLE 17-21).

  • 9h50 - Héloïse Hermant (École des Hautes Études en Sciences Sociales/CRH): "L’action politique de Juan José de Austria dans la Régence de Charles II : une dramaturgie au service de la dissidence".
  • 10h10 - Sylvaine Guyot (Université Paris III-Sorbonne Nouvelle/GRIHL): "Troubles de la représentation: le corps tragique dans les années 1660-1670".
  • 10h30 - Christian Jouhaud (École des Hautes Études en Sciences Sociales/GRIHL): "Politique, théâtre, représentation".
  • 10h50 - Discussion.

Des dix-septièmes siècles (I)
Sous la présidence de Philippe Hamon (Université Paris III-Sorbonne Nouvelle/Centre d’ études sur Zola et le naturalisme).

  • 11h 20 - Arnaud Welfringer (Université Paris IV): "Des Pensées aux Fables, allers et retours dans l’oeuvre de Louis Marin".
  • 11h40 - Hélène Merlin-Kajman (Université Paris III-Sorbonne Nouvelle / CERCLE 17-21): "Louis Marin dans la modernité".
  • 12h00 - Discussion.

Textes/images
Sous la présidence de Michel Collot (Université Paris III-Sorbonne Nouvelle/UMR 7171: Écritures de la modernité).

  • 14h30 - Christophe Angebault ( Université Paris III-Sorbonne-Nouvelle/CERCLE 17-21): "Le geste de l'index pointé entre dénonciation et déchiffrement. Retour sur le problème de la lisibilité des tableaux de Poussin".
  • 14h50 - André Gunthert (École des Hautes Études en Sciences Sociales/Lhivic): "Substitution et opacité".
  • 15h10 - Pierre-Antoine Fabre (École des Hautes Études en Sciences Sociales/CARE) : "Louis Marin et les enjeux du frontispice".
  • 15h30 - Discussion.

Des dix-septièmes siècles (II)
Sous la présidence d’Alain Cantillon.

  • 16h00 - Charles-Olivier Sticker-Metral (Fondation Thiers/CNRS): "Le portrait du moi".
  • 16h20 - Jean-Pierre Cavaillé (École des Hautes Études en Sciences Sociales/GRIHL): "Louis Marin et les enjeux de l’absolutisme".
  • 16h40 - Giovanni Careri (École des Hautes Études en Sciences Sociales/CEHTA): "La force en réserve; le pouvoir de la représentation (à propos d’un ballet de cour)".
  • 17h00 - Discussion générale.