Pas de chance. L'illustration reproduite en ligne n'est pas de Daguerre. A tout ceux qui se demandent pourquoi cette icône n'a fait partie d'aucune des grandes expositions consacrées au daguerréotype ces dernières années, voici la réponse en image: son aspect actuel (voir ci-dessous) l'apparente plus à un miroir qu'à une photographie noir et blanc. image La documentation conservée par la Société française de photographie permet d'attester que la plaque était déjà sensiblement affaiblie en 1920. Achetée par la SFP à une vente aux enchères pour la somme de 40 francs de l'époque (moins de 100 €), elle est décrite comme présentant "un commencement de détérioration" dès son entrée dans les collections.

Dans ces conditions, d'où vient l'illustration qui orne la plupart des histoires de la photographie? Dans leurs diverses versions, toutes ces images proviennent d'un seul et même original: une reproduction sur plaque de verre 18 x 24 cm réalisée en 1925 par Georges Potonniée, archiviste de la SFP, premier grand historien français de la photographie, auteur notamment de l'Histoire de la découverte de la photographie (1925). Tel est pris qui croyait prendre: l'auteur de l'image reproduite par Wikipédia n'est pas mort en 1851, mais presque un siècle plus tard, en 1949. Cette photographie restera donc protégée par le droit d'auteur jusqu'en 2019! Gageons que les rédacteurs de l'encyclopédie en ligne auront le souci de corriger cette regrettable erreur.

Bibliographie:

  • Quentin Bajac, Dominique de Font-Réaulx (dir.), Le Daguerréotype français. Un objet photographique (cat. exp.), Paris, musée d'Orsay/RMN, 2003.
  • Helmut & Alison Gernsheim, L. J. M. Daguerre. The History of the Diorama and the Daguerreotype, New York, Dover Publications, 1968 (2e éd.).
  • André Gunthert, "Daguerre ou la promptitude. Archéologie de la réduction du temps de pose", Etudes photographiques, n° 5, novembre 1998, p. 4-25.
  • Stephen Pinson, "Daguerre, expérimentateur du visuel", Etudes photographiques, n° 13, juillet 2003, p. 110-135.
  • Georges Potonniée, Histoire de la découverte de la photographie, Paris, Paul Montel, 1925.

Lire aussi sur ce blog: